Choix préliminaires Choisir des travailleurs de nouveaux États membres de l’Union européenne

Libre circulation des travailleurs à partir et à destination des États membres

Au sein de l’UE, le principe de la libre circulation des travailleurs est en vigueur. En d'autres termes, les employeurs peuvent embaucher des salariés venant d'autres pays membres de l'UE comme s'ils étaient des salariés belges. Si un employeur belge veut engager un travailleur issu d’un pays membre de l’Union, cet employeur est normalement exonéré de l’obligation d’obtenir une autorisation d’occupation et le travailleur étranger ne doit pas produire de permis de travail. En outre, l’autorisation de séjour est étendue à la famille proche du travailleur.

Jusqu’au 1er juillet 2015, la Croatie faisait exception à ce principe en tant que «nouvel État membre de l’UE, où un certain nombre de mesures dérogatoires étaient en vigueur. Depuis lors, les travailleurs croates ont également libre accès au marché de l’emploi en Belgique.