Pendant la durée du contrat de travail Absence pour cause de maladie

Introduction

Il n’est agréable pour personne d’être malade, ni pour le travailleur ni pour l’employeur. Ce dernier se voyant, en effet, généralement subitement tenu de repenser l’organisation quotidienne de son entreprise. Cette forme d’absentéisme est, en outre, assortie de retombées financières directes pour l’employeur, qui est tenu de verser le salaire garanti et doit faire face à une baisse de production. Souvent, il faut également payer un salaire supplémentaire pour l’engagement d’un remplaçant, par exemple un travailleur intérimaire.

De plus, l’absentéisme pour raisons médicales risque d’avoir des répercussions sur la qualité du travail. En effet, le travailleur malade est généralement la personne idéale pour exercer une certaine fonction. Son absence peut aussi susciter des tensions chez les autres travailleurs, qui doivent se retrousser les manches afin de pallier tant bien que mal cette absence.

Dans une entreprise, il est dès lors primordial de prévenir toute forme d’abus et de culture d’absentéisme en empêchant les travailleurs de se porter absents trop aisément. Un employeur doit donc intervenir de manière pertinente contre les absences illégitimes et les travailleurs feignant d’être malades.

Le présent chapitre aborde tout d’abord brièvement une série de règles du droit du travail en matière d’absence des travailleurs.

Nous distinguons ci-après les 3 cas types suivants:

  1. l’absence légitime d’un travailleur pour cause de maladie;
  2. l’absence illégitime d’un travailleur;
  3. l’arrivée tardive au travail.

Nous évoquerons ensuite les possibilités d’action contre l’absentéisme illégitime.