Pendant la durée du contrat de travail Suspension en temps de crise: le chômage temporaire

Règles générales

En principe, chaque travailleur en chômage temporaire a droit à des allocations de chômage. Il ne doit respecter aucun stage d’attente. Cela signifie qu’un chômeur temporaire peut, en principe, déjà bénéficier d’allocations le premier jour de son chômage temporaire. Toutefois, le travailleur concerné doit, d’une part, introduire une demande d’allocations et, d’autre part, répondre à une série de conditions d’admission, comme:

  • Introduire un formulaire de contrôle complété à la fin de chaque mois où il a été mis en chômage temporaire;
  • Être privé de travail et de rémunération pendant la partie suspendue du contrat de travail en cas de suspension partielle;
  • Être apte au travail;
  • Résider en Belgique.

Sauf s’il s’agit d’un chômage temporaire pour force majeure ou pour manque de travail en raison de causes économiques (voir infra), il n’est pas nécessaire de s’inscrire en tant que demandeur d’emploi ni d’être disponible pour le marché de l’emploi pendant la période de chômage temporaire.